Archives par mot-clé : recherche

L’intervention ethnographique collaborative

Proposition méthodologique pour une recherche impliquée

Auteur.es : Ariela Esptein, Américo Mariani

L’ethnographie, comme écriture profonde, attentive et détaillée d’une réalité localisée, vise à raconter pour comprendre, pour « prendre avec ». Intervention parce qu’il ne s’agit pas simplement d’enquêter et d’observer mais d’avoir un impact sur le réel. Collaboratif parce que c’est dans l’interaction que repose l’efficace de la démarche, par la mise en récit, à travers une dynamique d’ateliers mêlant éducation populaire, outils audio – visuels et recherche en science sociale.

Continuer la lecture de L’intervention ethnographique collaborative

Notes pour un questionnement autours des rapports sociaux de sexe, de classe et de race.

Parfois il y a des réalités qui nous traversent sans que l’on sache vraiment pourquoi. Elles sont là, incontournables mais aussi difficilement attrapables. Le paradoxe est alors, que bien que toujours présentes, elles se dérobent sans cesse à notre entendement. C’est le cas pour ce qu’on appelle les « rapports sociaux de sexe, de classe et de race » : des rapports entre nous et le monde, des rapports qui nous placent dans le monde, nous hiérarchisent, des relations qu’on participe à fixer, des réalités qu’on oublie tellement elles sont quotidiennes et enracinées. Des événements, des situations, des mots, des ressentis, des constructions morales, mentales, sociales de domination des un.es sur les autres, toujours trop présents mais qui pourtant nous échappent tant on peine à les formuler. Les mots sont importants pour prendre dans un filet ce qui nous attrape, nous fixe, nous oblige. Les mots sont importants pour fabriquer ensemble des lignes de fuite.

Continuer la lecture de Notes pour un questionnement autours des rapports sociaux de sexe, de classe et de race.

Transformations ou destruction? QUe se passe-t-il autour de la gare?

Nouvelle date le mardi 4 février! au plaisir de s’y voir

“Raconter une ville qui se transforme et, dans le même temps, comprendre ce que ça nous fait et ce qu’on peut y faire. ” C’est la proposition que nous avons développée dans une publication précédente  “intervention ethnographique #1“.  Nous avons fait plusieurs séance d’écoute dans le quartier et nous voulons aujourd’hui porter cette parole en dehors de celui-ci.

Continuer la lecture de Transformations ou destruction? QUe se passe-t-il autour de la gare?

En pédalo sur la mer de la précarité : un précaire de l’université chez deliveroo

Ce qu’implique la recherche #3 Fabien Lemozy

Fabien Lemozy est “jeune” docteur en sociologie et enseignant vacataire au département de sociologie de l’université du Mirail. Il soutient une thèse, en 2017, intitulée : “Costurando caminos : dynamiques de la migration transnationale bolivienne à destination de São Paulo : mobilités, trajectoires, espaces et réseaux”. Depuis, il est dans ce moment indéterminé entre thèse et emploi, il va donc s’atteler à “faire du CV” comme on dit, publier, enseigner, communiquer et postuler sur des postes (quand il y en a), des post-docs, des missions de recherche. Et puis, bien évidemment, payer son loyer, subvenir à ses besoins, etc. Fabien est un précaire de l’université, ou un précaire à l’université… Et, non content de ramer à l’université, Fabien Lemozy est aller pédaler chez Deliveroo et compagnie. Et, parce qu’on ne se refait pas, il a analysé cette situation dans un texte : “La dimension temporelle de l’expérience de coursier à vélo” (pas encore publié) et c’est pour parler de ça que nous l’avons invité.

Continuer la lecture de En pédalo sur la mer de la précarité : un précaire de l’université chez deliveroo

Intervention Ethnographique #1 TESO

Raconter une ville qui se transforme et, dans le même temps, comprendre ce que ça nous fait et ce qu’on peut y faire. Voilà brièvement notre ambition quand nous commençons, au début de l’été 2018, à fomenter une tentative d’intervention ethnographique sur Toulouse et en particulier la zone de gare promise à une profonde transformation dans le cadre du projet Toulouse Euro Sud Ouest (TESO).

4 jours d’ateliers avec 12 personnes, une cabine à raconter des histoires, un peu d’huile de coude et pas mal de questionnements plus tard, nous réalisons ici une sorte de point d’étape sous la forme d’un collage sonore. Il ne s’agit pas de relayer une parole. Nous faisons le montage de ce qui a été recueilli par de multiples mains, énoncé par de multiples voix. Nous participons plutôt à produire un discours.

Continuer la lecture de Intervention Ethnographique #1 TESO

ce qu’implique la recherche #1

Nous avons accueilli Laurence Boulaghaf et Fabien Magin pour une première séance riche de réflexions sur ce qu’implique la recherche.
Cette séance, comme les suivantes, est organisée sous forme d‘entretien afin de fluidifier l’échange. Nous l’avons enregistré vous pouvez donc la re-vivre ou la découvrir en écoutant les différents enregistrements.
 
Le Groupe de Travail Sciences Sociales et Émancipations se propose d’explorer ce que la recherche implique, avec toute la richesse de ce terme : comment on s’y implique, ce que cela implique pour les personnes prises dans la relation d’enquête et ce que le savoir, les connaissances qui s’y fabriquent, peuvent avoir comme implications.
La rencontre du vendredi 25 janvier 2019 a permis de penser ces questions en relation avec l’expérience croisée d’une recherche universitaire et d’un centre de santé, luimême en perpétuelle recherche (et pas seulement de financements). Une situation singulière où le distinguo chercheur.es / profanes est bousculé par une pratique active de réflexion sur les modes de faire et d’agir. Ici c’est dans le cadre d’un appel d’offre que s’ouvre l’occasion d’une recherche, c’estàdire dans un moment où le centre de santé va chercher à mettre en place de nouveaux dispositifs d’action.

Continuer la lecture de ce qu’implique la recherche #1

De la recherche et de ses implications

Le Groupe de Travail Sciences Sociales et Emancipations vous invite à une série de discussions autour de la recherche et tout ce qu’elle implique en termes d’engagements (subjectifs, éthiques, politiques, etc.).

Comment on s’y implique, ce que cela implique pour les personnes prises dans la relation d’enquête et ce que le savoir, les connaissances qui s’y fabriquent, peuvent avoir comme implications.

Continuer la lecture de De la recherche et de ses implications

Retour sur un voyage à Montevideo

Nous avons la joie de vous annoncer la publication de “Penser le rôle des intelectuel.les dans les processus d’émancipation” aux éditions l’ortie, de Alfonsina Faya Robles, Ariela Epstein et Américo Mariani. Nous revenons dans ce petit ouvrage sur les activités que nous avons mené à Montevideo l’hiver dernier.  La brochure est disponible pour 3 euros lors de nos activités. Nous pouvons vous la faire parvenir, il faut alors ajouter les frais de port. Une version en castillan sera bientôt disponible. Nous mettrons également les textes à dispositions sur le blog le plus rapidement possible. Nous publions ici l’introduction (versión en castellano al final de la página).

Continuer la lecture de Retour sur un voyage à Montevideo

Penser les conséquences, qu’est-ce qu’implique la recherche?

Penser les conséquences, qu’est-ce qu’implique la recherche?

Le 21 septembre 2018 salle E 411 de la maison de la recherche de 9h à 17h

Après avoir posé la question de l’utilité du travail intellectuel, interrogeant conjointement les conditions de production de celui-ci, nos propres conditions de travail, et le rôle que celui-ci peut prendre (ou pas) dans les émancipations, nous voulons maintenant tenter d’interroger spécifiquement le travail de recherche, toujours avec une démarche située qui part de là où nous sommes, de ce que nous sommes. Nous commençons à réfléchir sur un prochain cycle de rencontre autours de ces questions que nous résumons ainsi: “penser les conséquences, qu’est-ce qu’implique la recherche?”

Continuer la lecture de Penser les conséquences, qu’est-ce qu’implique la recherche?

La recherche militante : science, engagement et changement social / La investigación militante: Ciencia, compromiso y cambio social.

Notes collectives issues de la rencontre avec Nicolás Herrera du Colectivo Frente Unido qui a eu lieu à l’université du Mirail le 25 janvier 2018. Cette rencontre a été organisée conjointement par Atria, el Cambuche , el GESCAL et Sciences sociales et Émancipations. Nous retranscrivons ici, de manière un peu brute, les échanges qui ont eu lieu pour laisser constance de ceux-ci et donner le goût d’aller plus loin.

Le Colectivo Frente Unido est une équipe de recherche composée de 3 personnes colombien.ne.s qui résident en Argentine et au Canada. Un cinéaste, une historienne, et un psychologue (Nicolás) qui travaille en psychologie sociale communautaire. Le Colectivo Frente Unido travaille à reconstruire la mémoire de Camilo Torres Restrepo[1], fondateur en 1959 de la première faculté de sociologie en Colombie, à Bogotá (et une des premières en Amérique latine), avec Orlando Fals Borda[2].

Continuer la lecture de La recherche militante : science, engagement et changement social / La investigación militante: Ciencia, compromiso y cambio social.

Documenter la ville qui change : Atelier d’ethnographie urbaine

Stage d’initiation aux pratiques d’observation utilisant des outils audio et photographiques du 5 au 8 juin 2018
Centre ville de Toulouse, lieu à préciser, inscription obligatoire

Toulouse est transformée en profondeur, pour le meilleur ou pour le pire? Qui le dira?
L’objectif de ces 4 jours d’ateliers est de se donner des outils pour voir et comprendre : les outils des sciences sociales mais aussi le son et l’image.
C’est aussi de construire ensemble du savoir sur nos lieux de vie, d’expérimenter une recherche collaborative, des manières de regarder, d’entendre, de documenter dans un espace précis: la zone qui entoure la gare. Cet espace est promis à de profondes mutations dans un avenir proche, les comprendre c’est aussi commencer à s’en saisir.

Pour s’inscrire remplissez ce formulaire.

Continuer la lecture de Documenter la ville qui change : Atelier d’ethnographie urbaine