Se mouvoir / s’émouvoir

Pour la quatrième séance du séminaire Sciences sociales et émancipations, nous voulons prendre le temps de creuser des pistes qui déplaceraient nos manières de faire: se mettre en collectif, faire collectif à l’université. Après avoir effectué un travail sur nos situations, il nous semblait important de donner de l’espace à des perspectives communes pour continuer. Les prises de position nous semblent indissociables d’une pratique du collectif et d’une pratique collective. Nous vous proposons, pour la séance à venir du 10 février, de 13h30 à 17h, en salle E 323, des arpentages autours de 3 textes :

Collectif Onze. Enquêter, écrire et publier en collectif, ethnographiques.org, Numéro 32 – Enquêtes collectives [en ligne]. http://www.ethnographiques.org/../2016/Onze

Collectif Candela. Comment vit un « orchestre sans chef » ? Retour sur une enquête collective, ethnographiques.org, Numéro 32 – Enquêtes collectives [en ligne]. http://www.ethnographiques.org/../2016/Candela

A. Epstein, A. Faya, A. Mariani, Contre l’angoisse produire un espace habitable à l’université, in Emancipation et recherche en éducation, conditions de la rencontre entre science et militance, Jean-François Marcel et Dominique Broussal (dir.), à paraître automne 2017


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *